Les Rendez-Vous MVF

LA VERITE EST DANS LES LIVRES...

Le vendredi tout est permis 13/07/2018

L’intelligence artificielle est un sujet qui fait débat. D’un côté, il y a les personnes qui la voient comme le futur, la nouvelle technologie qui nous facilitera encore un peu plus le quotidien et qui nous permettra de devenir encore un peu plus fainéant. On voit déjà ces objets connectés envahir nos maisons et se souvenir de nos préférences, et les assistants comme Google Home sont sur la bonne voie pour nous aider à organiser notre vie. De l’autre, il y a les pessimistes, qui pensent que l’IA est le début de la fin pour nous, que les robots vont commencer à prendre le contrôle de tout, qu’ils vont prendre nos boulots, et qu’un jour plus si lointain que ça, ils prendront le dessus et feront de nous leurs esclaves. On est un peu dans les extrêmes, mais il est vrai que voir un ordinateur battre le champion du monde de Go après quelques mois d’apprentissage ou une IA de Microsoft devenir raciste après 16h sur Twitter, ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus rassurant…

Qu’on soit pour ou contre, il faut se rendre à l’évidence : l’IA fait partie des avancées technologiques majeures et elle sera de plus en plus présente dans nos vies, quoi qu’on en pense. Vous pouvez toujours tenter d’y échapper en allant vivre au milieu de la forêt, mais nous ne sommes pas sûr que ça fasse partie de vos projets de vie. Et puis, il faut l’avouer, les avancées de l’IA sont impressionnantes et nous laissent bien souvent bouche bée. Si leurs fonctions sont encore limitées, voir un appareil électronique retenir nos habitudes et préférences pour nous proposer les meilleures options, c’est plutôt agréable. A présent, vous pouvez rentrer chez vous, avoir une température intérieure optimale, un niveau de luminosité adapté à l’heure qu’il est, votre musique préférée en fond sonore et une suggestion de films en accord avec vos goûts et votre humeur. Franchement, qui peut s’en plaindre ?

Mais pour mieux nous servir, l’IA doit apprendre. Pour elle, il n’y pas de cursus scolaire similaire au nôtre, elle doit se débrouiller un peu toute seule et aller chercher les informations où elle peut, bien souvent sur Internet ou en retenant les comportements humains. Mais on l’a dit, il peut y avoir des dérives, dues notamment à la bêtise humaines. Google (vous connaissez ?) a décidé de lancer une IA qui, comme nous, va apprendre dans les bouquins. Vous pouvez à présent poser n’importe quelle question à ce logiciel nommé Talk To Books, qui ira chercher des réponses dans des milliers de livres. Et il faut l’avouer, bien souvent, les résultats sont bluffants. C’est un peu la bibliothécaire du futur, sauf qu’elle lit quand même vachement plus vite que n’importe lequel d’entre nous !

PLUS D'INFOS PAR ICI

Allez, bon week-end !