Les Rendez-Vous MVF

UNE SOIREE QUI COUTE UN DOIGT

L'instant grincheux 24/09/2018

Lorsqu'on était petit, nos parents nous faisaient la blague de nous ‘voler’ notre nez, on nous demandait de donner notre langue au chat, et nos dents de lait étaient subtilement rachetées par une petite souris. Si on y repense, tout cela est un peu effrayant car les parents semblaient en vouloir à notre intégrité physique. A une époque où Le Prince Charmant est accusé par certaines mères de famille d’agression sexuelle sur la Belle au Bois dormant, on ne serait pas surpris de voir un enfant attaquer ses parents en justice pour lui avoir volé son nez. Alors réfléchissez-y à deux fois avant de faire cette mauvaise blague à votre neveu de 5 ans, car même si vous savez aujourd’hui que tout c’est n’est que calembour puéril, ça n’est pas le cas du détenteur du nez.

A présent, vous savez que ces expressions sont imagées, ce qui ne vous empêche pas de perdre d’autres choses pendant la nuit. Portefeuille, clés, montres, voire dignité, vous avez déjà tout perdu au moins une fois. Pas plus tard que samedi, vous étiez dans un bar avec quelques amis pour boire un verre. Il ne faisait pas chaud alors vous aviez pris une veste dans laquelle vous aviez bien entendu mis vos clés. Vous avez ensuite voulu sortir en boite, et, la chaleur du bar et l’alcool aidant, il a fallu attendre que vous soyez dans la file d’attente pour vous rendre à nouveau compte que ce n’était pas une température d’été et que votre petite laine manquait à l’appel. Tant pis pour la fin de soirée, vous avez couru au bar pour retrouver votre veste et votre appartement, mais c’était trop tard, une âme malveillante était visiblement partie avec votre bien, mais avait eu la décence de laisser vos clés au barman.

Vous êtes rentré dans le froid de la nuit et énervé, mais au moins vous êtes rentré. Vous auriez pu être nu et sans logis, ce qui aurait été encore beaucoup moins marrant. Il va vraiment falloir réfléchir à une tactique pour éviter de laisser trainer des choses derrière vous quand vous sortez, car ça commence à vous coûter cher, aussi bien en termes de temps que d’argent. Au final, ce ne sont que quelques biens et si ça reste énervant, vous rentrez au moins entier chez vous. Vous n’avez jusqu’à présent jamais perdu de dent, de bout de front, de mâchoire, de bras ou n’importe quelle autre partie de votre corps qui auraient pu vous emmener jusqu’à l’hôpital, et ça c’est une bonne chose. Ce n’est pas le cas de tout le monde, comme ce jeune anglais qui a perdu un bout de lui en soirée, et qui ne sait toujours pas à l’heure actuelle ce qu’il a pu en faire. Encore un qui est à 1 doigt d’arrêter l’alcool…

PLUS D'INFOS PAR ICI

Courage, plus que 5 jours…