Les Rendez-Vous MVF

IRNE

Made in France 07/11/2018

Aujourd’hui, nous avons rencontré Elodie, créatrice de la marque de prêt-à-porter et d’accessoires Irné.

MVF : Pouvez-vous nous présenter l'activité d’Irné ?
Elodie : Tout a commencé fin 2017 avec la création d'accessoires : sac bandoulière, pochette à main, porte-monnaie… créés avec des chutes de tissus récupérées. Seulement, la demande client pour du prêt-à-porter Irné et une proposition pour participer au salon Who's next ‘Street Africa’ ont su me convaincre de créer la ligne PAP streetwear et développer mon processus de création upcycling que j'appelle ‘le circuit Irné’.
Avec ce circuit, les chutes de la fabrication de la ligne prêt-à-porter sont utilisées pour la création de la ligne accessoires, et les déchets de la ligne accessoires sont transformés et revalorisés en un nouveau textile.

MVF : Vos produits sont fabriqués en France, pourquoi ce choix?
Elodie : Ce choix aujourd'hui est essentiellement géographique car je fais tout moi-même à Paris, mais aussi car le made in France me tient à cœur et que je développe une production responsable et locale.
C'est une stratégie de lancement, à voir pour la suite si l'on peut rester made in France ou si l'on fait quelques concessions pour du made in Europe, car les coûts élevés de cette fabrication française sont des critères non négligeables dans cette industrie et les consommateurs ne sont pas encore habitués au ‘prix’ du made in France, au consommer mieux.

MVF : Qui se cache derrière Irné ? Pouvez-vous vous présenter ? (ainsi que votre équipe)
Elodie : C'est juste moi, Elodie, qui traite toutes les étapes de création de la marque. Stylisme, modélisme, gradation, montage, sourcing, site internet, ventes, réseaux sociaux... Seule la partie production est déléguée sur Paris à des ateliers ou couturiers lorsque la quantité à fabriquer est trop importante pour moi seule. Cela me permet d'avoir le contrôle sur toutes les étapes et ne demande que peu d'investissement financier, mais requiert beaucoup, beaucoup de temps !
Avant de démarrer cette aventure, j'ai travaillé principalement dans le prêt-à-porter sur Paris et New York pour différentes marques. J'ai enseigné pendant 3 ans le stylisme dans des écoles de mode, ce qui fut une expérience très intéressante, mais petit à petit, l'envie de création fut irrépressible.
Aujourd'hui, j'ai conservé quelques cours et anime des workshop mais je consacre la plupart de mon temps depuis quelques mois au développement de la marque.

MVF : Quels sont vos projets pour la suite?
Elodie : Pour la suite, j'aimerais développer des collaborations avec différentes marques de jeunes créateurs et artistes et intensifier mon engagement responsable envers des associations.
On en reparlera plus tard !

MVF : Avez-vous une anecdote sur Irné que vous souhaiteriez partager?
Elodie : Les cultures africaine et asiatique sont de réelles sources d'inspiration pour moi, l'une pour sa richesse colorée et son artisanat, l'autre pour sa rigueur et son minimalisme, d'un point de vue ‘mode’. La rue, où je vis, les voyages, restent pour moi les meilleures sources d'inspiration, toujours accompagnées de musique.

Un grand merci a Elodie ! Vous pouvez retrouver les produits Irné sur son site Internet.